Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 01:01

La jalousie est un sentiment de frustration face à la réussite d'autrui, à son bonheur ou à ses avantages.

 

Il existe deux sortes de jalousie :

 

a- L'envie de voir disparaître les avantages ou le bonheur des autres, pour en jouir seul.

 

b- L'envie de voir disparaître les faveurs de la vie des autres, sans même espérer en profiter.

 

Ces deux sortes d'envie sont interdites en Islam, car elles reflètent un mauvais trait de caractère, dont l'être humain doit à tout prix s'éloigner. Ce genre de sentiment est néfaste d'un point de vue religieux mais aussi psychologique. En effet, poussé à l'extrême, il peut engendrer une maladie psychique chez la personne, l'empêchant de vivre sereinement sa vie et de vouloir du bien aux autres. Allah a dit : « Leur appartient-il de dispenser les grâces de Ton Seigneur ? Non ! C'est Nous qui répartissons entre eux ici-bas leurs moyens d'existence et les élevons en degrés, les uns supérieurs aux autres, afin qu'ils se rendent service mutuellement », sourate les Ornements, verset 32.

 

La jalousie comme mauvaise action :

 

En plus d'être condamnable, l'envie fait perdre des bonnes actions à son auteur, car le croyant se doit de vouloir du bien à tout le monde. Son cœur doit ainsi être le miroir de sa foi et de sa croyance. Le Prophète, que le salut et la bénédiction soient sur lui, a dit : « Méfiez-vous de l'envie, car elle dévore les bonnes œuvres, comme le feu dévore le bois », rapporté par Abou Daoud.

 

La jalousie autorisée par l'Islam :

 

Il y a cependant une sorte d'envie qui est autorisée. C'est celle qui incite l'être humain à travailler et à se surpasser pour arriver au même niveau que les personnes qu'il admire, afin de profiter des mêmes avantages, ou même plus. Ce comportement est même louable, à condition toutefois qu'il ne souhaite pas, dans le même temps, la disgrâce des autres. Le Prophète, que le salut et la bénédiction a dit dans ce sens : « L'envie n'est louable que dans deux cas. On peut envier une personne qu'Allah a pourvu d'une richesse qu'elle dépense comme il se doit (en faisant des aumônes). On peut aussi envier une autre à qui Allah a accordé un savoir qu'elle enseigne, ou dont elle se sert pour régler des différents entre les gens », rapporté par Al Boukhari.

 

Et le croyant dans tout cela ?

 

Le croyant est un être humain comme les autres, et de ce fait il n'est pas à l'abri de ce sentiment. Mais il doit s'efforcer de le combattre, afin de ne pas y prendre goût. Il s'efforcera de s'habituer à prononcer : « Ma Ch'Allah /Qu'Allah la préserve » dès qu'il voit quelque chose qui lui plaît.

Cependant, le meilleur remède contre la jalousie reste de toujours garder à l'esprit ce hadith qui dit : « Nul d'entre vous n'aura véritablement la foi tant qu'il ne souhaitera pas pour son frère ce qu'il souhaite pour lui-même », rapporté par Al Boukhari et Muslim.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances