Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2019 4 02 /05 /mai /2019 13:47
Est-il possible de changer de carrière après 50 ans ?

De nos jours, on entend autour de nous des personnes qui ne sont pas contents de leurs situations, pour une raison ou une autre, et qui ont besoin de s'épanouir et de se réaliser pleinement Mais si cela semble un peu facile pour les jeunes, qu'en-t-il vraiment pour des personnes quinquagénaires ?

 

Pas évident de changer de carrière après 50 ans :

 

A priori ce n'est pas aussi si simple, car on s'habitue facilement à des habitudes et des gestes qu'on réalise au quotidien et qu'on a acquis au fur et à mesure, et en plus, le changement il faut le vouloir et l'intégrer au fond de soi-même afin de libérer le chemin vers d'autres horizons.

 

Changement voulu ou imposé :

 

Il y a des quinquagénaires qui ont choisi délibérément de changer de métier pour une raison ou une autre, comme par exemple la monotonie de leur travail, des gestes pénibles au quotidien et délétère pour le corps , ou pas d'évolution jusqu'à la retraite. Par contre, chez d'autres ce choix a été imposé par un accident de travail ou une maladie professionnelle. Dans le premier cas, la reconversion est moins difficile, car elle a été voulu et même a été bien mûrie. Par contre dans le deuxième cas, elle a été imposée, et par conséquent il vaut mieux être bien armé pour l'affronter, sinon la personne risque de devenir inactif jusqu'à la retraite.

 

Le changement, c'est maintenant ou jamais :

 

C'est une phase très délicate dans la vie de personne, car il y a la peur que ce soit compliqué ou cela ne se passera pas comme prévu, et c'est tout à fait légitime. Donc, il faut se poser les bonnes questions et essayer de trouver les réponses pertinentes, mais il ne faut pas non plus trop réfléchir et perdre beaucoup de temps ou trop attendre, car le facteur d'âge est un élément essentiel et décisif, et lui par contre n'attend pas.

 

Entamer une formation dès que les enfants sont partis :

 

Faire une reconversion quand les enfants sont encore petits, n'est pas une chose facile ! Mais s'ils sont partis, ce sera une bonne occasion pour entamer une formation dans un domaine qui vous tient à cœur, et il n'est jamais trop tard pour apprendre de nouvelles choses ou se réinscrire pour reprendre ses études qu'on a interrompu à un moment donné, ou transformer son échec passé en bonne réussite et prendre sa revanche.

 

Prendre des précautions, et des obstacles à anticiper :

 

Donc,il faut poser le pour et le contre et ne pas oublier le côté matériel pour ne pas se retrouver pénalisé à un moment donné lors de son parcours. Il faut d'abord bien s'informer auprès de son entourage, puis se renseigner auprès des professionnels, et peut être faire un bilan de compétences pour se découvrir. Et enfin décider de la démarche à suivre pour se réaliser pleinement.

 

Les atouts des quinquagénaires :

 

Ces atouts sont nombreux, il y a l'expérience acquise durant des années passées et qui pourrait devenir un tremplin vers un métier de formateur d'adultes par exemple, afin de transmettre son savoir-faire. Il y a la maturité qui permet à la personne d'avoir du recul face aux événements et aux situations. , Il y a aussi la confiance en soi et qui peut être un facteur très déterminant dans la réussite de son projet de reconversion ou même d'un nouveau départ dans la vie à tout point de vue.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances