Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 18:24

 

La richesse matérielle  :

 

Une femme  de l'un des patients, qui a toute la richesse matérielle m'a dit : "J'ai tout et j'ai rien !". Elle est malheureuse, malgré la bonne situation qu'elle a ; une grande et superbe villa, sur les hauteurs de Toulouse, et qui donne sur deux endroits différents. Deux enfants qui sont bien placées. Elle est en bonne santé. Je lui ai demandé pourquoi cela. Elle m'a répondu : "Nous étions pauvre, et nous habitions dans un modeste T2. Nous n'étions pas satisfaits de notre situation. Alors mon mari a commencé à enchaîner les heures supplémentaires, à tel point que les enfants ne le voyaient presque plus, et lui non plus, il ne les a pas vu grandir". Elle a repris : "Il a construit cette superbe villa, et dès qu'on est entré dedans il est devenu Alzheimer. Il  ne se rappelle plus de grand chose !". Puis elle m'a dit que si elle avait le choix, elle préférerait leur modeste T2 avec un mari en bonne santé".

Comme ce cas, j'en vois presque tous les jours ; des superbes maisons, une grande richesse, mais pas de bonheur, que des souffrances ; physiques et morales. Le bien matériel tout seul ne sert à rien s'il n'est pas accompagné de tranquillité, de  sérénité,  de sobriété, et avant tout de gratitude envers le Créateur.

Beaucoup de gens pensent que le fait d'avoir des biens matériels vont leur procurer du bonheur et de la satisfaction, et vont les mettre à l'abri de tout mal. Cela n'est pas vrai à tous les coups, tout simplement parce que l'être humain ne maîtrise ni son avenir ni le déroulement des événements qui l'entourent.  

 

Et la richesse spirituelle dans tout cela ?

 

L'être humain néglige la richesse spirituelle qui n'a pas de prix dans ce monde, mais encore plus dans l'au-delà, quand le mortel quitte ce monde d'ici bas et se trouve tout seul dans un autre monde. en ce moment là, ses richesses matérielles d'ici-bas ne lui seront d'aucune utilité, sauf s'il a laissé une aumône pérenne (Habous ou Waqf, ou association caritative), ou une science qui sert aux êtres humains, ou un enfant pieux qui prie pour lui. Tout le reste est pour les héritiers qui se le partagent. Dans ces moments de solitude, la richesse spirituelle ; prières, jeunes, pèlerinage, aumône et zakat, et bonnes actions, seront pour lui d'une grande utilité. Ce sera son seul bagage pour ce voyage sans retour.

En Europe, le vide spirituelle est de tel qu'on voit des personnes proche de cent ans n'y croit pas et sombrent dans la dépression totale, et ne savent ni comment aborder la situation actuelle, ni celle à venir, à savoir la solitude, puis la mort. Pourquoi une tell déchéance ?

Tout simplement ces personnes ont construit un monde éphémère  et qu'elles ont cru éternel. Elles ont aussi élevé leurs enfants dans un monde qui fait l'apologie du matériel est qui se moque de tout le reste. Le résultat, quand elles deviennent vieilles tout finit par se retourner contre elles ; personne n'écoute ce qu'elles disent, même les auxiliaires de vie (autrefois les femmes de ménage) leur dictent ce qu'elles doivent faire ou pas, elles n'ont plus accès direct à leur argent, car c'est leurs enfants qui font des chèques et signent à leur place. Elles ne peuvent plus ni donner ni offrir, alors qu'il s'agit de leur propre argent. Cela est dans les meilleurs cas, mais dans les pires c'est la mise sous tutelle ou sous curatelle.

Le Prophète, que le salut et la paix soient sur lui, a dit dans un hadith : " Allah a dit à ce monde d'ici-bas : "Sois facile et agréable pour ceux qui sont à Mon service, et rend malheureux ceux qui se mettent à ton service".

Tous les jours je côtoie des patients et par conséquent je vois bien la souffrance, et souvent je vois la mort qui arrache les âmes et ne laisse que des corps sans vie. Là, on voit bien qu'on est égaux face à la mort et que les biens matériels n'ont aucune utilité, et que personne ne peut se substituer à la place d'une autre même si celle-ci serait prête à payer le prix fort.

 

Trouver de l'équilibre entre les deux :

 

En revanche, le bien matériel n'est pas si mauvais en soi, mais c'est la façon de son acquisition et la façon de sa gestion qui pose problème. Il faut juste acquérir ses biens matériels licitement et ne pas négliger le côté spirituel pour avoir cette  équilibre dont on a besoin. Travailler devient  un acte d'adoration, à condition d'être sérieux et de faire bien son travail. Le Prophète, que le salut et la paix soient sur lui, a dit : " Qu'Allah fasse miséricorde à celui qui fait bien son travail ". Faire du commerce procure de bonnes actions si on est honnête. A ce sujet, le Prophète, que le salut et la paix soient sur lui, a dit : " Le jour de la résurrection, le commerçant honnête et digne de confiance se trouvera  avec les Prophètes, les martyrs, et les hommes pieux ". Il ne faut pas oublier non plus de partager un peu de sa richesse au profit des pauvres, et surtout de ceux qui font partie de sa famille, que ce soit proche ou lointaine. Cette aumône répandra le bonheur au sein des familles et fait disparaître la jalousie des coeurs. elle a aussi un autre rôle, c'est le pouvoir de guérir les maladie. Dans ce sens, le Prophète, que le salut et la paix soient sur lui, a dit : "Cherchez la guérison pour vos malades à travers l'aumône".  

Quant à l'invocation, elle aussi sert à demander à Allah refuge et immunité. Dans ce sens, le Prophète, que le salut et la paix soient sur lui, a dit : "Quant à ta vie d'ici-bas, et après la prière de l'aube que tu aies faite, dis trois fois : "Gloire à Allah l'Inaccessible et louange à Lui , il n'y a ni puissance ni force qu'en Allah", tu seras protégé contre quatre malheurs : La folie, la lèpre, l'aveuglement, et la paralysie. Quant à ta vie future dans l'au-delà, dis : "Ö Allah ! Guidez-moi, accordez-moi  de Votre grâce, et répandez de Votre miséricorde sur moi, et faîtes descendre sur moi de votre bénédiction". Par Celui que mon âme et entre Ses mains, celui qui dit cela quotidiennement, quatre portes du paradis s'ouvriraient  devant lui et il entrerait par laquelle il voudrait". Rapporté par Ibn Al Sani d'après Ibn Abbas. 

N'oublions pas Celui qui nous a donné Ses faveurs, apparentes et cachées, car cela fait partie de la reconnaissance envers son Créateur. Le Prophète, que le salut et la paix soient sur lui, a dit : " Allah le Très Haut n'a accordé un bien à un serviteur, et que celui-ci ne dise : "Louange à Allah" sans qu'Allah ne le récompense pour sa reconnaissance. S'il prononce ces mots une deuxième fois, Allah lui renouvellera cette récompense, et s'il le dit une troisième fois, Allah lui effacera ses fautes". Rapporté par Al Hakem et Al Baïhaqi.

Enfin ALLAH a dit : "Et ne soyez pas comme ceux qui oublient Allah : Allah, donc, fait qu'ils s'oublient eux-même." Sourate Al Hachr/La mobilisation, verset 19.

 

J'espère que nous ne ferons pas partie, vous et moi, de cette catégorie de personnes.  Amen.  

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by connaisances - dans Religion et philosophie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances