Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 01:08

Le sel de cuisine est le chlorure de sodium. De la teneur en sel dépend donc le volume des lipides circulant et l'hydratation d'une grande partie du corps. De ce fait, le sel a des avantages et des inconvénients.

 

Avantages :

 

Il contribue à l'équilibre hydrique du corps afin d'assurer son bon fonctionnement et il est essentiel pour donner du goût aux aliments que nous mangeons.

 

Inconvénients :

 

Le sel a des inconvénients s'il n'est pas consommé avec modération. Il peut provoquer des pertes rénales en calcium, ce qui veut dire un risque d'ostéoporose. Il risque, surtout d'augmenter la tension artérielle ; et engendrer par la suite des maladies cardio-vasculaires. Il peut aussi favoriser la rétention d'eau et la formation des œdèmes avec prise du poids.

 

Notons aussi que les plats cuisinés, que vous achetez, sont trop salés et cela pour deux raisons : d'abord, le sel retient de l'eau et par conséquent augmente le poids des aliments. Ensuite un plat salé vous pousse à manger davantage, et même à boire des boissons gazeuses.

 

Enfin, pour éviter tous ces problèmes, adoptez les résolutions suivantes :

 

- Ne pas mettre la salière à table

- Remplacez le sel par les épices et le citron par exemple

 

- Privilégiez des plats préparés chez soi.

 

Pour conclure, on recommande de réduire le sel dans tous les régimes destinés à lutter contre une hypertension et un excès en poids.

Repost 0
Published by connaisances - dans Santé
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 00:04

Le jeûne de ces deux jours, fait partie du jeûne surérogatoire. Interrogé à ce sujet, le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, dit : « Les œuvres sont soumises à Allah tous les lundis et les jeudis. Il pardonne tout musulman à l'exception de deux personnes en discorde. Il dit : « Ajournez ces deux-là ! ». Rapporté par Ahmed.

Il dit aussi : « Les œuvres sont présentées à Allah le lundi et le jeudi, et j'aime bien que mes œuvres soient présentes alors que je jeûne ». Rapporté par Attirmidi.

Repost 0
Published by connaisances - dans Religion
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 01:13

Le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, a dit : « Jeûnez, vous acquerrez la santé ! ». Rapporté par Ibn Sunny.

Dans ce sens et en dehors du mois du Ramadan, qui est obligatoire pour le musulman, il y a le jeûne facultatif dont font partie les jours de pleine lune, à savoir le 13ème, le 14ème et le 15ème jours du calendrier lunaire. Ces trois jours de jeûne équivaut au jeûne de l'éternité. Ainsi, le Prophète a dit à leur sujet : « Le jeûne de trois jours par mois est considéré comme un jeûne permanent ». Rapporté par Al Boukhari et Muslim.

Pour argumenter, la bonne action en Islam vaut dix fois sa valeur. Ceci dit que les trois jours jeûnés sont multipliés par dix, ce qui nous donne au final trente jours complets.

Repost 0
Published by connaisances - dans Religion
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 00:52

Achoura est le 10ème jour de Mouharram de l'hégire. A son sujet, le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, a dit : « Allah absout les péchés d'une année passée à quiconque jeûne le jour d'Achoura ». Rapporté par Muslim.

Le Prophète jeûna ce jour et recommanda de le faire en disant : « Si je suis encore vivant l'année prochaine, Inch'Allah, je jeûnerai aussi le 9ème jour de Mouharram ». Rapporté aussi par Muslim.

Repost 0
Published by connaisances - dans Religion
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 12:12

L'islam fut révélé sur Le Prophète vers l'an 611 après Jésus-christ. Durant trois ans, il appela sa famille, son entourage, et les gens de confiance à cette religion afin de ne pas attirer l'attention des polythéistes. Puis Allah lui demanda de rendre le message divin publique pour la population de la Mecque. En ce moment là les choses commencèrent à devenir plus difficiles, et les musulmans allèrent vivre des moments très durs de leur histoire. L'islam alla connaître deux périodes de son histoire, l'une s'appelle celle de la Mecque et l'autre celle de Médine.

 

La période mécquoise

 

Elle dura treize ans pendant laquelle les musulmans ont été persécutés, opprimés, et même torturés jusqu'à la mort, tout simplement parce qu'ils devinrent des musulmans et ont quittèrent la religion de leurs parents. La plupart des nouveaux musulmans ne supportèrent cette situation, alors le Prophète, que la bénédiction et le salut soient lui, leur permit d'immigrer vers l’Éthiopie.

 

L'immigration vers l’Éthiopie :

 

A l'époque, ce pays fut gouverné par Najachi « Le Négus » qui était à l'époque chrétien et que le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, a dit à son sujet : « Allez en Éthiopie dont le roi ne commet jamais d'injustice ». Effectivement, Qourraîch (l'une des tribus les plus puissante de la Mecque) ne tarda pas à envoyer des émissaires auprès de Najachi afin de les ramener vers la Mecque. Mais quand ce dernier écouta la sourate de Marie récitée par Jaafar ibn Abi Taleb, cousin du Prophète, aussitôt il refusa de leur livrer les compagnons du Prophète et comprit que l'islam eut les mêmes origines que le judaïsme et le christianisme.

 

Mais pour le Prophète restant à la Mecque, comment fut sa situation ?

 

Pour lui, les choses allèrent s'empirer. Il perdit son oncle Abu Taleb qui fut un soutien indéfectible, sa femme Khadija qui le consolait par son amour et par la force de sa foi, et un embargo décrété par Qouraych contre les musulmans. Cette année fut connu par « l'année de la tristesse ». Le Prophète se rendit alors à Attaif (région proche de la Mecque) pour chercher le soutien du tribu Taqif, mais, cette visite ne fut pas couronnée de succès et il subit les insultes et les pierres de leur voyoux.

Au retour à la Mecque, le Prophète commença à faire connaître l'islam aux différents tribus qui se rendirent en pèlerinage en demandant leur soutien. Cela finit par payer, car les tribus d'Al Aous et d'Al Khazraj se convertirent à l'islam. De retour chez eux à Médine, ils commencèrent à parler à leur entourage de ce Prophète et de cette religion qui les rendit comme des frères après avoir vécu plus de quarante ans de guerre civile.

Après que leur nombre augmenta, ils revinrent à la Mecque et prêtèrent allégeance au Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, et selon laquelle ils durent le protéger comme l'un des leur, et ils convinrent avec lui de les rejoindre en Médine. Cet événement dut rester secret pour ne pas mettre en échec cet accord, et le Prophète commença alors à se préparer au départ pour la Médine, d'autant plus que les polythéistes convinrent secrètement de le tuer afin d'étouffer définitivement son message, mais Allah lui dévoila leur intention et lui ordonna de partir pour la Médine. Avant de partir le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, choisit son cousin Ali Ibn Abi Taleb pour rendre aux gens les objets qui lui fut confiés auparavant, puisqu'on l'appela le digne de confiance « Al Amine ». Il lui proposa également de dormir dans son lit pour que les ennemis ne se doutent de rien. Aussitôt Ali accepta et sans hésitation de prendre ce risque par amour du Prophète et par foi. Avant de quitter la Mecque le Prophète régla tous les détails pour ne rien laisser au hasard, comme par exemple l'engagement du guide qui connut bien la route et qui fut quelqu'un de confiance. Pareil pour le berger qui dut suivre de loin le Prophète et son compagnon Abou Bakr afin d'effacer les traces de leurs pas. Pareil pour la personne qui dut leur apporter les informations pour être au courant des événement.

 

L'exode vers Médine :

 

A la tombée de la nuit du 22 septembre de l'an 622 après Jésus-christ , les agresseurs potentiels choisis par le clan de Qouraych se pointèrent devant la maison du Prophète en attendant sa sortie pour la prière du Fajr. En ce moment là, le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui demanda, comme prévu, à Ali de prendre sa place et de se couvrir de son manteau vert. Puis il sortit en récitant les premiers verset du sourate Yassine et en jetant une poignée de la terra sur les têtes des jeunes qui ne virent rien du tout. Il se dirigea vers la maison d'Abou Bakr. De là ils prirent un chemin inhabituel vers la Médine. Le voyage dura dix jours durant lesquelles les choses n'étaient pas si facile, mais Allah protégea le Prophète et son compagnon et ils arrivèrent à destination sain et sauf sous les chansons et cris de joie des Anssars (ceux qui soutinrent le Prophète).

 

Le Prophète à Médine :

 

Une fois le Prophète à la Médine, il ordonna aux médinois ou les ansars de devenir frères avec les  mouhajirines, ceux qui vinrent de la Mecque et de partager avec eux ce qu'ils possédèrent, puisqu'ils perdirent tout derrière eux. Ce fut là un exemple concret de cette fraternité généreuse qui alla donner naissance au premier État musulman dans le monde.

 

Le Mouharrem, l'avènement de l'ère musulmane  :

 

Le premier Mouharem marque l'exode du Prophète Mohammed, que la bénédiction et le salut soient lui. Cette date marque aussi le nouvel an de l'hégire chez les musulmans, et qui fut choisie par le deuxième Calife Omar en raison de son caractère décisive entre deux périodes de la révélation : la période de la Mecque où les musulmans furent faibles et pourchassés, et la période de Médine qui vit la victoire des musulmans sur les polythéistes et le commencement de l'expansion de l'islam en dehors des frontières de l'Arabie.

 

Les leçons de l'hégire :

 

La date de l'hégire fut un grand événement qui a permis de faire apparaître cette nation musulmane qui nous sommes. Ce ne fut pas chose facile, mais grâce à ses sacrifices, son dévouement, et sa patience que nous sommes là aujourd'hui en tant que musulmans. Peut-être, nous ne rendons pas compte de ces immenses sacrifices qui furent les leurs, pourtant ce fut la vérité. Alors que cette date soit, pour nous, une occasion pour rendre hommage à notre Prophète et à ses compagnons.

Repost 0
Published by connaisances - dans Religion
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 12:46

 

 

 

 images-1--copie-1.jpg

 

Le beurre contient environ 80% de lipides. Un gramme apporte environ 8 calories. Alors, c'est un aliment très riche qui doit être utilisé raisonnablement : une mauvaise habitude consiste à le manger plusieurs fois dans la journée. Il est contre indiqué en cas d'excès de lipides dans le sang, et bien entendu dans les régimes amaigrissants. Le beurre contient à peu près 30% d'acides gras saturés, source importante de cholestérol.

Donc, il recommandé de ne pas cuisiner avec du beurre, et de le remplacer par l'huile d'olive, ou du colza, ou du tournesol, qui par contre font baisser votre cholestérol dans le sang.

 

Notons que le beurre n'a pas que des côtés négatives, car il fournit au corps son apport de vitamine D, qui est à l'origine de la fixation de la vitamine C sur les os, mais dans ce domaine le soleil reste une source majeure par excellence.

 

Repost 0
Published by connaisances - dans Santé
commenter cet article
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 12:22

 

 

 

images-1-.jpg

 

 

On l'appelle aussi le cumin noir, ou en arabe (Al Habba Assaouda /La graine noire, ou Habbat Al Baraka/La graine bénie). J'ai eu l'occasion de demander des informations à son sujet à un phytothérapeute à la retraite, qui m'a répondu qu'on pouvait l'utiliser pour tout. Je lui ai alors demandé plus de précisions. Il m'a donné deux propriétés générales de cette graine  : elle purifie le corps et renforce le système immunitaire.

 

A son sujet, il y a plus de quatorze siècle, le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, a dit  : « Soignez-vous en utilisant la graine de nigelle, c'est un remède contre tous les maux à l'exception de la mort ». Rapporté par Al Boukhari, Muslim, Attirmidi, Ibn Maja et Ahmed.

 

Je ne vais pas vous citer tous ses bienfaits, car vous pouvez les trouver facilement sur Internet, mais je vais plutôt vous citer les résultats concrets constatés par des personnes à qui je l'avais conseillée.

 

Toutes m'ont confirmé une nette amélioration de leur état de santé. Les personnes, qui l'ont prise avant de dormir, ont observé un meilleur sommeil et ont commencé à avoir un réveil plus facile, avec moins de fatigue matinale. Quant aux personnes qui l'ont prise le matin, elles ont constaté la disparition des problèmes liés à la digestion, aux ballonnements et aux gaz. Elles ont aussi remarqué que l'envie d'uriner fréquemment, qui les gênait énormément auparavant, avait disparu. Donc, si vous voulez, vous pouvez alterner sa prise entre matin et soir, pour davantage de bénéfices.

 

Quant à moi-même, j'ai voulu la tester un mois avant la date de ma visite médicale annuelle liée à mon travail en milieu hospitalier. Le résultat a été plus que probant : le laboratoire des analyses biologiques a constaté que mon système immunitaire s'était nettement renforcé par rapport aux années précédentes.

 

Par conséquent, je recommande à tout le monde, sans la moindre hésitation, de recourir à cette graine, qui ne coûte presque rien financièrement, mais qui rapporte énormément au niveau du bien-être.

 

Repost 0
Published by connaisances - dans Santé
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 15:43

Les frères et les sœurs constituent une fratrie issue d'une famille, dont le noyau dur est basé autour des parents.

Par la force des choses, il y a des aînés, des cadets, et parfois des benjamins. Cette configuration engendre l'organisation des relations entre ces membres de la famille. Pour que les choses puissent bien se dérouler, il faut adopter une attitude bâtie dans une ambiance fraternelle proprement dite, et non dans un contexte de concurrence et d'animosité.

 

Mais, comment établir cette relation ?

 

Les cadets doivent à leurs aînés le même comportement qu'ils doivent à leurs parents, à savoir le respect. En contrepartie, les aînés doivent se montrer compatissants envers leurs cadets.

Concernant ces relations, le Prophète, que la bénédiction et le salut soient sur lui, a dit : « Les droits de l'aîné sur les cadets, sont les mêmes que ceux du père sur ses enfants ».

Dans un autre hadith, il a dit : « Traite avec égard ta mère, ton père, ta sœur, ton frère, et tes parents de proche en proche ».

 

Malheureusement, aujourd'hui, cet enseignement est loin d'être mis en pratique par un grand nombre de personnes. Les relations fraternelles sont de plus en plus entachées et affaiblies par la rivalité, la jalousie.... La course au matérialisme et à l'individualisme est la principale cause de ce changement.

Pour apprécier à nouveau le bonheur et la chance d'avoir des frères et sœurs, nous devons revenir aux enseignements fondamentaux de notre religion. N'oublions pas non plus, que lorsque nos parents nous abandonnent pour l'autre monde, nos frères et sœurs devraient être notre principal soutien et consolation, puisqu'ils sont les seuls à partager le même amour pour nos parents. Ils sont par conséquent les seuls à même de partager notre perte et notre chagrin.

Que Dieu nous garde, à tous, nos parents ainsi que nos frères et sœurs, le plus longtemps possible.

Repost 0
Published by connaisances - dans Relations
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 18:08
Repost 0
Published by Slaoui Mohammed
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 18:04
Repost 0
Published by Mohammed SLAOUI
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances