Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 19:35

J'ai assisté dernièrement, par le biais de la télévision, à un spectacle extrêmement navrant et choquant, qui témoigne d'une certaine décadence morale, pour ne pas dire d'une décadence plus que certaine.

 

Je vous raconte la scène filmée par les télévisions internationales, et qui ont été diffusées brièvement au moment des fêtes de Pâques. Pour commémorer le geste de Jésus Christ lavant les pieds de l'un de ses fidèles, témoignant ainsi de l'humanité et de l'humble caractère de ce Prophète, le Pape, chaque année au moment de Pâques, reproduit ce geste auprès d'un citoyen quelconque. Cette année, pour cette occasion, il a choisi une femme musulmane.

 

Tout le monde aura compris le symbole. Le but est très noble, je n'en doute pas un seul instant, puisqu'il est de promouvoir le respect mutuel, ou pour reprendre un terme un peu passé de mode ces derniers temps, l'amitié entre les religions, qui va bien au-delà de l'amitié entre les peuples.

 

Du point de vue du Pape et de l'esprit chrétien, il n'y a rien de choquant à cela. Mais du point de vue de la musulmane que je suis, il en va bien autrement. Comment une femme, qui plus est musulmane, peut-elle accepter qu'un homme se baisse à ses genoux pour lui laver les pieds ? Cela revient à témoigner d'une supériorité qu'elle n'a pas, et à bafouer la dignité d'un autre être humain, qu'il fasse ce geste volontairement et dans un but précis n'a aucune importance. Une telle attitude est profondément indigne, dévalorisante et humiliante pour les deux personnes.

 

Je rappellerai modestement à cette femme, ainsi qu'à tous les musulmans, qu'en Islam il n'y aucune hiérarchie entre les êtres humains, qu'ils soient hommes ou femmes. Allah nous a tous crées égaux devant lui, la seule différence étant, et Il est Le Seul à pouvoir en juger, notre foi et notre obéissance à Ses commandements. Partant de ce principe, nul n'a à s'agenouiller, à baiser la main, ou à laver les pieds de qui que ce soit sur cette terre. Le musulman ne s'agenouille que devant son Créateur !

 

Voilà pourquoi une telle image, de même que voir des hommes et des femmes s'agenouiller, à longueur de journée, pour baiser la main d'un personnage soi-disant éminent me choquent profondément. Cela va contre les principes de notre religion et témoignent d'une certaine décadence morale de notre communauté.

 

Pour conclure, et illustrer mes propos, je citerai l'exemple de notre Prophète Mohammed, que la prière et la paix soient sur lui. Un jour, alors qu'il entrait dans un lieu, des hommes, qui étaient assis en assemblée, se levèrent pour l'accueillir. Il leur demanda la raison de ce geste. Ils lui répondirent qu'ils avaient vu les chrétiens et les romains agir ainsi pour faire honneur à leurs dignitaires. Il leur dit alors que les musulmans étaient différents et qu'ils n'avaient pas à imiter ou à adopter un tel comportement.

 

Si notre Prophète, qui est notre modèle humain et qui mérite notre plus grand respect après Allah, refusait qu'on lui témoigne ce genre de déférence, comment en sommes-nous arrivés à voir de telles scènes de bassesse aujourd'hui ? Comment les musulmans ont-ils fini par tout accepter et par se rabaisser à ce stade ? Comment, à l'opposé, un musulman peut-il accepter qu'un autre être humain plie le genou devant lui ? Comment peut-il placer son égo, la sur-estime de soi, au-dessus de la dignité humaine ? Personnellement, j'ai honte pour tous ces musulmans, que ce soient ceux qui tendent leurs mains ou leurs pieds aux autres ou ceux qui s'genouillent devant eux.

 

Dans le même temps, je les plains de tout mon cœur, parce qu'ils n'ont pas compris grand chose à notre religion. Ils n'ont pas compris qu'aux yeux d'Allah, nous naissions tous égaux, qu'on méritait tous le même respect de la part de chacun. Ils n'ont pas compris qu'à Ses yeux, la seule distinction existante était la qualité de nos cœurs et de nos actes. J'espère que dans l'avenir, les musulmans retrouveront le sens des valeurs fondamentales de notre religion, à savoir la dignité, l'amour de son prochain et le respect de la vie humaine (c'est en suivant ces principes qu'on peut témoigner de notre amour et de notre obéissance à notre Créateur), et regagneront ainsi leur dignité devant les hommes et devant Allah.

 

N. I.

Partager cet article

Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 22:20

Partager cet article

Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 00:39

 

La constipation est l'absence, ou la difficulté à émettre des selles, et cela à partir de deux jours. La cause de cette situation est la conséquence des erreurs alimentaires : nourriture non équilibrée en raison de la diminution des céréales dans les repas (par peur de grossir) et le manque hydrique quotidien (pour éviter de faire pipi souvent).

L'autre cause, c'est lorsqu'on est invité chez des gens, chez qui on ne se sent pas à l'aise. Dans ce cas, cette constipation relève plutôt de la gêne que d'autres choses.

 

Reste la constipation qui pose le plus de problèmes, à savoir qui inquiète. Elle est engendrée par un alitement prolongé suite à un accident ou qui résulte d'un état grabataire ou la personne ne peut plus se lever. Dans ces deux cas le transit intestinale se ralentit, et la solution devient médicale, à savoir l'utilisation des laxatifs. Ces derniers donnent des résultats, mais au fil du temps, ils irritent les intestins et alternent des épisodes de constipation et de diarrhée.

 

Mais, y a-t-il que des solutions non médicales pour résoudre ce problème sérieux ? La réponse est oui, fort heureusement, les pruneaux restent une bonne solution naturelle et efficace. Reste maintenant comment les prendre pour que cela soit efficace.  

Le soir faire macérer dans un verre d'eau 6 ou 7 pruneaux. Le matin à jeun, consommez-les et buvez leur jus d'eau. Lors des repas mangez du pain de son et des légumes fibreux.

 

 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 13:05

Partager cet article

Repost0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 12:31

 

 

 

 

                                             images-7-.jpg

 

 

 

Ingrédients :

 

- 500g de prunes

- 100g de farine

- 90g de sucre en poudre

- 1 cuillère à soupe de sucre vanillé

- 6 oeufs

- 1/4 litre de lait

- 1 pincée de sel

 

 

                                                                          Recette :

 

 

                                                                 Préchauffez votre four à 200°

                                                  Dénoyautez et coupez en morceaux les prunes

                                                       Battez les oeufs en omellette avec le sel

                                                                             Ajoutez le sucre

                                                                             Ajoutez la farine

                                                                         Puis peu à peu le lait

 

                                                                            Beurrez votre plat

                                                                Versez-y les prunes, puis la pâte

 

                                                                            Faites cuire 45 mn

 

 

                                                       Bon appétit

 

 

 

                                                                                       Cindy 

Partager cet article

Repost0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 00:09

 

 

 

 

 

gateau-a-l-ananas-1-.jpg

 

 

500g d'Ananas                                                                                         

100g de sucre

1 cuillère à soupe de sucre (pour saupoudrer les ananas)

6 cuillères à soupe de maïzena

1 cuillère à café de levure

125g de beurre

2 oeufs

1 pincée de sel

75g de farine

Du caramel

1 sachet de sucre vanillé

 

                                                                               Recette

 

1- Mélanger les oeufs et les sucres, puis travailler la préparation jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.

Ajouter le beurre ramolli, la maïzena, la farine, la levure et le sel.

 

2- Napper le fond du moule à manquer avec du caramel.

Répartir la moitié des ananas seulement sur le caramel, saupoudrer du sucre (1 cuillère à soupe).

Verser la moitié de la pâte préparée.

 

3- Puis disposer le reste des ananas.

Verser le reste de la pâte sur les fruits.

 

4- Faire cuire au four moyen (th.5) 30 à 40 minutes.

Démouler à la sortie du four.

 

 Bon appétit

 

                                                                                       Cindy

 

Partager cet article

Repost0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 01:27

Partager cet article

Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:46

Partager cet article

Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 21:22

Partager cet article

Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 21:05

L'autre jour, alors que je rentrais de mon travail en métro, ma vue fut brusquement saisie par un personnage insolite qui entrait dans la rame et allait rapidement s'asseoir au milieu de plusieurs personnes, dont essentiellement des femmes. Elles, de même que les autres passagers, firent semblant de ne pas le remarquer, mais je sais fort bien qu'il n'en était rien.

Personne ne pouvait ne pas avoir remarqué son entrée, fracassante bien que silencieuse. En effet, son costume ne pouvait passer inaperçu, et c'était sûrement son objectif. Il portait une longue djellaba blanche insipide (je dis insipide, comparée aux belles djellabas qui font notre patrimoine) au-dessus d'un pantalon qui semblait être un jeans, le tout agrémenté d'un blouson, d'une paire de baskets et d'une chechia !

 

Chacun est libre de s'habiller comme il l'entend, et, après tout, cet homme était sûrement plus décent que ceux qui portent un pantalon leur descendant au-dessous du nombril, ou avec le caleçon leur sortant du pantalon. Ce qui me dérangeait un peu, c'était le mixage de styles aussi divers. Mais c'est peut-être justement la création d'un nouveau style vestimentaire. Le problème c'est que son attitude très discrète dénotait avec son style vestimentaire aussi voyant et surtout aussi inélégant. Il est possible qu'il ait choisi ces vêtements par goût ou simplement pour leur confort. Il est aussi possible qu'il l'ait fait pour revendiquer son appartenance.

 

Faut-il s'habiller de la sorte pour montrer son appartenance religieuse ? A-t-on même besoin de la montrer ? Elle est déjà suffisamment visible puisque dans l'opinion publique tout Arabe ne peut être que musulman. Ce qui est faux, puisqu'il y a des Arabes qui sont d'autres confessions religieuses, de même que la grande majorité des musulmans à travers le monde ne sont pas arabes.

 

En Occident, plus encore que dans les pays musulmans, nous nous devons de donner la meilleure image de notre religion et de nous-mêmes. Nous ne devons pas donner l'impression de nous chercher, d'être partagés entre deux cultures ou de nous réfugier dans le passé, comme le fait cet homme que j'ai pris pour exemple. Nous devons être sûrs de nous et de nos valeurs, les vivre et les porter au-delà d'un simple costume. On peut être pleinement nous-mêmes quel que soit notre vêtement.

 

Le costume ne fait pas le musulman. La piété et le respect de notre religion ne se mesurent pas à la longueur de la barbe pour les hommes, ou à la longueur du voile pour les femmes. La foi est une affaire personnelle, qui ne regarde que le fidèle et Dieu, son Créateur. Lui Seul est juge de notre comportement et de notre fidélité envers Son message et Ses commandements.

 

Par conséquent, il me semble totalement inutile de s'afficher de la sorte, et même contre-productif, puisque les autres le perçoivent comme une provocation ou un rejet à leur égard. On vit dans une société occidentale par choix, il faut l'assumer et accepter ses codes. Gardons notre Islam dans nos cœurs et dans notre mode de vie, dans notre relation à tous les êtres qui nous entourent, dans notre respect des lois de Dieu et des hommes. Celles-ci sont parfaitement compatibles, contrairement à ceux que veulent faire croire tous ces incultes, qui ont fait de l'islamophobie leur fond de commerce.

 

Etre musulman, c'est obéir aux préceptes de Dieu sur un plan spirituel, mais c'est aussi remplir les obligations sociales qu'ils nous a imposées. Quelles sont-elles ? C'est d'abord travailler pour subvenir aux besoins de sa famille, éduquer ses enfants pour en faire des êtres intelligents respectueux de tout leur environnement, prendre en charge nos parents lorsqu'ils vieillissent et venir en aide à tous ceux qui souffrent, près de nous ou loin de nous. Nous pouvons illustrer ce propos par une parole de notre Prophète, que la paix et le salut soient sur lui : « le bon musulman est celui qui ne nuit à personne, à commencer par les musulmans, ni par la parole ni par le geste ». Autrement dit, si nous voulons être de bons musulmans, et des exemples pour notre société, nous devons nous contenter de faire le bien autour de nous, par nos gestes et nos paroles. C'est par nos actes, et non par nos vêtements, que nous pourrons faire honneur à notre religion et contribuer à ce qu'elle soit respectée, reconnue et embrassée partout dans le monde. Oublions donc le costume physique et mythique des premiers musulmans et concentrons-nous plutôt sur l'esprit de l'Islam, qui est atemporel et universel.




N. I.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances