Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 21:05

L'autre jour, alors que je rentrais de mon travail en métro, ma vue fut brusquement saisie par un personnage insolite qui entrait dans la rame et allait rapidement s'asseoir au milieu de plusieurs personnes, dont essentiellement des femmes. Elles, de même que les autres passagers, firent semblant de ne pas le remarquer, mais je sais fort bien qu'il n'en était rien.

Personne ne pouvait ne pas avoir remarqué son entrée, fracassante bien que silencieuse. En effet, son costume ne pouvait passer inaperçu, et c'était sûrement son objectif. Il portait une longue djellaba blanche insipide (je dis insipide, comparée aux belles djellabas qui font notre patrimoine) au-dessus d'un pantalon qui semblait être un jeans, le tout agrémenté d'un blouson, d'une paire de baskets et d'une chechia !

 

Chacun est libre de s'habiller comme il l'entend, et, après tout, cet homme était sûrement plus décent que ceux qui portent un pantalon leur descendant au-dessous du nombril, ou avec le caleçon leur sortant du pantalon. Ce qui me dérangeait un peu, c'était le mixage de styles aussi divers. Mais c'est peut-être justement la création d'un nouveau style vestimentaire. Le problème c'est que son attitude très discrète dénotait avec son style vestimentaire aussi voyant et surtout aussi inélégant. Il est possible qu'il ait choisi ces vêtements par goût ou simplement pour leur confort. Il est aussi possible qu'il l'ait fait pour revendiquer son appartenance.

 

Faut-il s'habiller de la sorte pour montrer son appartenance religieuse ? A-t-on même besoin de la montrer ? Elle est déjà suffisamment visible puisque dans l'opinion publique tout Arabe ne peut être que musulman. Ce qui est faux, puisqu'il y a des Arabes qui sont d'autres confessions religieuses, de même que la grande majorité des musulmans à travers le monde ne sont pas arabes.

 

En Occident, plus encore que dans les pays musulmans, nous nous devons de donner la meilleure image de notre religion et de nous-mêmes. Nous ne devons pas donner l'impression de nous chercher, d'être partagés entre deux cultures ou de nous réfugier dans le passé, comme le fait cet homme que j'ai pris pour exemple. Nous devons être sûrs de nous et de nos valeurs, les vivre et les porter au-delà d'un simple costume. On peut être pleinement nous-mêmes quel que soit notre vêtement.

 

Le costume ne fait pas le musulman. La piété et le respect de notre religion ne se mesurent pas à la longueur de la barbe pour les hommes, ou à la longueur du voile pour les femmes. La foi est une affaire personnelle, qui ne regarde que le fidèle et Dieu, son Créateur. Lui Seul est juge de notre comportement et de notre fidélité envers Son message et Ses commandements.

 

Par conséquent, il me semble totalement inutile de s'afficher de la sorte, et même contre-productif, puisque les autres le perçoivent comme une provocation ou un rejet à leur égard. On vit dans une société occidentale par choix, il faut l'assumer et accepter ses codes. Gardons notre Islam dans nos cœurs et dans notre mode de vie, dans notre relation à tous les êtres qui nous entourent, dans notre respect des lois de Dieu et des hommes. Celles-ci sont parfaitement compatibles, contrairement à ceux que veulent faire croire tous ces incultes, qui ont fait de l'islamophobie leur fond de commerce.

 

Etre musulman, c'est obéir aux préceptes de Dieu sur un plan spirituel, mais c'est aussi remplir les obligations sociales qu'ils nous a imposées. Quelles sont-elles ? C'est d'abord travailler pour subvenir aux besoins de sa famille, éduquer ses enfants pour en faire des êtres intelligents respectueux de tout leur environnement, prendre en charge nos parents lorsqu'ils vieillissent et venir en aide à tous ceux qui souffrent, près de nous ou loin de nous. Nous pouvons illustrer ce propos par une parole de notre Prophète, que la paix et le salut soient sur lui : « le bon musulman est celui qui ne nuit à personne, à commencer par les musulmans, ni par la parole ni par le geste ». Autrement dit, si nous voulons être de bons musulmans, et des exemples pour notre société, nous devons nous contenter de faire le bien autour de nous, par nos gestes et nos paroles. C'est par nos actes, et non par nos vêtements, que nous pourrons faire honneur à notre religion et contribuer à ce qu'elle soit respectée, reconnue et embrassée partout dans le monde. Oublions donc le costume physique et mythique des premiers musulmans et concentrons-nous plutôt sur l'esprit de l'Islam, qui est atemporel et universel.




N. I.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by connaisances - dans Société et religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances