Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 18:47

 

Pendant ce mois, la vie des musulmans change beaucoup : ils doivent s'abstenir de manger, de boire et d'avoir des relations sexuelles du lever jusqu'au coucher du soleil. A l'heure de la rupture du jeûne, la majorité des familles se trouvent réunies à la même heure, autour d'une table bien garnie et qui dépasse largement les besoins du corps ! Cet événement est une bonne chose, car il nous permet d'être réunis tous les soirs pour partager ce bonheur.

Mais ce moment de partage et de joie ne doit pas nous faire oublier les conditions des gens qui sont nécessiteux, qui chaque jour ne savent pas comment ils vont se débrouiller pour survivre. Dans d'autres pays, les gens souffrent des conséquences de la sécheresse et de la misère. Pire encore, il y a des pays en guerre, où les habitants vivent dans une terreur quotidienne, et se trouvent souvent dispersés, affamés et sans abri. En ce mois sacré, plus que jamais, nous ne devons pas les oublier. C'est la période la plus propice pour faire preuve de plus de générosité, en faisant des dons directs ou aux associations humanitaires. C'est aussi la meilleure période pour faire davantage de prière pour tous ceux qui souffrent sur cette terre.

 

Ce sentiment qui accompagne le jeûne pousse les musulmans à devenir généreux et à faire des actes de charité envers les plus démunis. Dans ce sens, le Prophète, que le salut et la bénédiction soient sur lui, a dit dans un hadith : « Celui qui donne à manger à un jeûneur aura la même récompense que lui. Ceci dit, rien ne sera soustrait de la récompense du jeûneur même ». Rapporté par Attirmidi.

Tout cela est louable, mais l'année est faite de 365 jours et les nécessiteux ne vont pas attendre chaque Ramadan pour que nous réfléchissions enfin à leur sort. Alors, faisons de telle sorte que l'esprit du Ramadan dure toute l'année dans nos cœurs et nos actes, et soyons croyants et généreux. Dans un hadith, il est dit : « Il n'y a point de jour où les gens ouvrent les yeux le matin, sans que deux anges ne descendent des cieux. L'un d'eux invoque Dieu en disant : Seigneur, restitue à l'homme charitable ce qu'il aura dépensé, et l'autre de dire : Seigneur, dissipe la fortune de l'avare ». Rapporté par Al Boukhari.

Si nous voulons faire du bien, ce n'est pas difficile. Il suffit de regarder autour de soi, dans le voisinage ou dans la sphère familiale, car c'est là qu'on peut connaître la vraie situation des gens. De plus, le Prophète, que le salut et la bénédiction soient sur lui, a vivement recommandé d'aider les voisins les plus proches et aussi les proches de sa famille. Dans le premier cas, il a dit : « N'est croyant quiconque qui dort le ventre plein alors que son voisin a faim ». Concernant les proches, il a dit : « L'aumône que tu feras à ton proche et à la fois une aumône et un moyen de maintenir des liens de parenté ». Rapporté par Attirmidi.

 

Donc pas besoin d'aller très loin pour chercher des pauvres, il suffit juste d'avoir cette âme charitable qui pousse à venir en aide au plus nécessiteux et à ne pas fermer les yeux. Ce qui ne signifie nullement qu'il faut oublier tous ceux qui souffrent dans le monde. Chacun peut, selon ses moyens, aider son prochain, qu'il soit proche ou lointain.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by connaisances - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances