Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 19:13

Je remarque depuis quelques temps un changement chez les jeunes femmes musulmanes qui portent le voile. Ce changement s'observe également dans les pays du Maghreb et autres pays musulmans, où il a pris son origine. On pourrait le qualifier de modernisation du port du voile.

 

On peut ainsi voir de plus en plus de jeunes musulmanes associant voile et jeans, ou même leggings, extrêmement moulants ! Il en est souvent de même pour les pulls ou chemises. Elles montrent ainsi qu'elles sont voilées mais sans rien sacrifier aux codes vestimentaires imposés par la mode. Ainsi, si ce n'est le voile qui couvre leurs cheveux, elles ne diffèrent en rien des autres femmes en Occident.

 

Mais ces femmes ont-elles bien compris la signification du voile ? Je ne crois pas , malheureusement. Elles pensent que le rôle du voile se limite à couvrir la chevelure, et qu'en dehors de cela toutes les excentricités vestimentaires sont permises. Elles n'ont pas compris la signification symbolique du voile. Ce voile, qui pour les Occidentaux est un symbole de soumission et de régression, est pour nous un symbole de pudeur. Quel est le sens de cette notion et comment doit-elle se traduire ?

 

Elle se traduit d'abord par un code vestimentaire : porter des vêtements qui ne dévoilent pas nos formes les plus intimes. Mais attention, cela ne signifie pas porter de grands sacs noirs, ou de tout autre couleur, qui donnent à la femme l'apparence d'un fantôme ! L'Islam n'a jamais exigé des femmes de vivre en recluses ou d'êtres des ombres sur terre. Il leur a accordé, au contraire, tous leurs droits. Rappelons que c'est la première religion à avoir réglementé le droit des femmes à la succession. Rappelons aussi que la première épouse de notre prophète, que la paix et la bénédiction soient sur lui, était commerçante. Ce qui signifie qu'elle travaillait au dehors, au contact d'hommes et de femmes. Si les femmes musulmanes ont souvent hérité d'un sort injuste et souvent triste, ce n'est que le fait des hommes et de leur lecture biaisée du Coran.

 

Mais la pudeur doit aussi se traduire par un certain comportement, et ce dernier est tout aussi, voire plus, important que le vêtement extérieur. La pudeur nous impose une attitude digne en toutes circonstances. Elle nous interdit ainsi d'avoir un comportement exhibitionniste ou vulgaire . Marcher en s'esclaffant à gorge déployée, en mâchant du chewing-gum à vous décrocher la mâchoire, en proférant des insanités, ou accrochée au cou d'un homme (qu'il soit votre époux ou pas), pour ne prendre que quelques exemples fréquents que nous croisons tous quotidiennement, y compris dans les pays musulmans, est contraire à la pudeur.

 

Et c'est encore plus choquant quand c'est une femme voilée qui agit ainsi ! Or, chez elles aussi, on trouve parfois ce genre d'attitude. Dans ce cas, tout particulièrement pour celles qui cachent leurs cheveux et dévoilent leurs formes au travers de jeans moulants, ou autres, je pense personnellement qu'elles perdent leur temps : elles ne font que transpirer inutilement sous leur voile. Ne respectant pas les principaux codes de la pudeur, elles perdent tout le bénéfice du voile. L'attitude de ces personnes me rappelle un proverbe algérien concernant la tortue, que je pourrais vous traduire ainsi : « la pudeur de la tortue consiste à se cacher la tête tout en montrant son derrière ! »

 

Qu'est-ce que la pudeur ? Se limite-t-elle à se couvrir la tête ? Non ! La pudeur doit imprégner tout un comportement. La pudeur nous oblige à respecter notre intimité et celle des autres, intimité physique mais aussi morale. Ainsi, de même que nous ne nous dévoilons pas publiquement, nous n'étalons pas non plus nos sentiments ou nos émotions au vu et au su de tous. Ce qui est le plus personnel reste réservé à la sphère privée.

 

En imposant le voile aux femmes, l'Islam leur apprend la valeur de la pudeur, dont il a fait une obligation pour elles, mais aussi pour les hommes. Rappelons pour ceux qui l'ignorent, ou l'auraient oublié, que notre religion impose les mêmes interdits aux femmes et aux hommes. Ainsi, pour reprendre cette notion de pudeur, il est interdit aux hommes, comme aux femmes, de fixer du regard une inconnue ou un inconnu. Mais qui se tient à cette règle, que je qualifierai personnellement de savoir vivre, aujourd'hui ? Plus grand monde.

 

Il en est du voile, comme des autres principes de notre religion, beaucoup s'attachent au détail en oubliant le fondement de ce même détail. Beaucoup se contentent, malheureusement, de singer une attitude religieuse, en laissant de côté les principes fondamentaux. Ceux-là respectent la lettre en oubliant l'esprit. Or, on ne témoigne pas de son appartenance à une religion par le simple port d'un vêtement ou de tout autre signe extérieur (le port de la barbe par exemple), mais par son comportement tout entier. En se respectant et en respectant les autres, en privilégiant la science sur l'ignorance, en étant honnête jusqu'au moindre détail, en se montrant compatissant en toutes circonstances, en essayant d'aider son prochain, en souhaitant le meilleur pour toute créature de Dieu (humaine ou animale), en respectant tout ce qui nous entoure, en inculquant toutes ces valeurs à ses enfants, on témoigne de son Islam et de son appartenance à cette grande culture arabo-musulmane.

 

En ce qui me concerne, pour des raisons professionnelles, je ne porte pas le voile. Ou plutôt, si, je le porte dans mon fort intérieur, et c'est toute mon attitude extérieure, qui elle, témoigne, je l'espère, de mon Islam !

 

N. I.

Partager cet article

Repost 0
Published by N.I. - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de connaisances
  • Le blog de connaisances
  • : Mon blog traite des sujets de santé, de psychologie, de philosophie, de religion et de culture en général.
  • Contact

mes sites traduits

     

Recherche

Pages

Connaissances